Le biais : comment le fabriquer ?

Le biais : comment le fabriquer ?

Sommaire

1 - Mais qu'est-ce donc qu'un biais ?

 

C’est une bande de tissu que l’on utilise, entre autres, pour border joliment un ouvrage de couture, elle est coupée dans la diagnoale du tissu qui est le sens le plus extensible. Confectionner ses biais soi-même c’est tout d’abord faire des économies mais pas que. Le top, c’est de pouvoir les personnaliser à volonté en choisissant ses propres coloris, la matière du tissu et le métrage que l’on souhaite obtenir.

voici DES BIAIS

Confectionnés dans des bandes de tissu dont les 2 bords (de même largeur) sont pliés vers l’intérieur

2 - Les accessoires nécessaires pour fabriquer son biais

  • Un appareil à biais
  • Un pic, ustensile pour passer le biais (mais une épingle ou un cure dent peut faire l’affaire)
  • Un stylo effaçable
  • 2 épingles
  • Un rectangle de tissu
  • Une paire de ciseaux et/ou un cutter rotatif (avec tapis découpe)
  • Soit une règle de patch, soit une feuille de papier ou une équerre
  • Un fer à repasser
  • Une planche à repasser
  • Une machine à coudre

3 - Reconnaître le droit fil avant découpe

Ce sont des bandes de tissu qui vont composer votre futur biais et pour pouvoir les découper il vous faut connaître où se trouve le droit fil de votre tissu.
Le droit fil, qu’est-ce ? : le sens du tissu qui relie la chaîne à la trame. Pour le reconnaitre facilement, faites un essai :o) prenez votre tissu entre les mains et étirez-le dans le sens de la chaîne (la longueur), puis dans le sens de la trame (la largeur) et TA DA…. dans celui du BIAIS (en diagonal) ! le sens QUI A TOUT SON SENS dans cette explication :o) il est le plus élastique (extensible) et dans la diagonale du tissu ? c’est lui LE BIAIS.
Conclusion : là où  il y a un peu d’élasticité dans le tissu c’est le sens de la trame, là où il n’y en a pas du tout, tissu résistant, c’est le sens de la chaîne (le droit fil), là où l’élasticité est la plus importante c’est sur la diagonale du tissu DONC LE BIAIS.

4 - Choix de l'appareil à biais

Il existe des sets d’appareils à biais généralement composés de 4 tailles différentes. Chaque couleur correspond à une largeur de biais. Il y a un chiffre de gravé au verso des appareils, il correspond à la taille du biais préformé (plié).

Concrètement, voici un biais réalisé avec l’appareil à biais de 18 MM (le rouge)

Figure 1 – Largeur totale de la bande du biais

Figure 2 – Largeur préformée lorsque le biais est plié

Figure 3 – Largeur que fera le biais lorsqu’il sera posé

5 - Traçage et découpage des bandes de tissu

Allez, rentrons dans le vif du sujet pour réaliser un biais de 18 mm de large (pré-plié – figure 2). Posez votre règle de patch (figure 4) ou équerre/feuille (figure 5) sur votre rectangle de tissu, le long du droit-fil, et tracez votre premier trait à 45° du droit-fil (figure 6) 

Figure 4 – Traçage 1ère ligne à 45 ° en utilisant une règle de patch

Figure 5 – Traçage 1ère ligne à 45 ° à l’aide d’une feuille de papier

Figure 6 – La 1ère ligne en diagonale est tracée à 45° du droit fil

A présent tracez des parallèles de chaque côté de la 1ère ligne en diagonale (figure 7) pour obtenir des bandes de tissu de 3 cm (comme vu sur la figure 1). Lorsque les bandes sont toutes tracées, il faut les relier pour les transformer en rectangles. Pour cela, tracez des traits perpendiculaires à chaque extrémité de ces bandes (figure 8) puis terminez en découpant tous les rectangles obtenus (figure 9)

Figure 7 – Traçage des lignes parallèles pour obtenir des bandes de tissu de 3 cm

Figure 8 – Traçage  des lignes perpendiculaires pour obtenir des rectangles

Figure 9 – Découpage des rectangles

6 - Assemblage des bandes de tissu

Prenez 2 bandes et superposez les endroit contre endroit et perpendiculaires l’une à l’autre. Elles doivent former un angle droit. Tracez une diagonale qui symbolisera le repère de votre future couture, épinglez (figures 10 et 11). Assemblez toutes les bandes de manière à ne former qu’une seule longue bande de biais (figure 13).

Figure 10 –  Superposition des 2 premières bandes de tissu

Figure 11 – Superposition d’une troisième bande de tissu

Figure 12 – Vue d’ensemble des 3 bandes de tissu assemblées

Figure 13 - Assemblage de toutes les bandes terminé

7 - Couture des bandes de tissu

Piquez le long de toutes les diagonales précédemment tracées sur les bandes de tissu (figure 14) avec un petit point arrière au début et à la fin, ensuite, coupez l’excédent du tissu en laissant 5 mm à peu près (figure 15) et enfin repassez sur l’envers pour aplatir la couture (figure 16)

Figure 14 – couture le long des repères en diagonale

Figure 15 –  Découpe du surplus de tissu

Figure 16 – repassage de la couture

8 - Pré formatage (pliage) des bandes de biais

Nous y voilà ! On dégaine son appareil à biais, TA DA pour pré former THE BIAIS :o). Engagez la bande de tissu dans la partie la plus large de l’appareil à biais et pour en faciliter la sortie de l’autre côté, utilisez le pic. Epinglez le biais sur la table à repasser (figure 18) et faites glisser l’appareil à l’aide de la tirette le long du tissu que vous repassez au fur et à mesure de sa sortie (figure 19).

Figure 17 – Engagement du tissu dans l’appareil à biais

Figure 18 – Epinglage du biais

Figure 19 – Repassage du biais à la sortie de l’appareil

9 - Finition du biais


La transformation de la bande de tissu en biais est arrivée à son terme bravo (standing ovation !). Il ne reste plus qu’à réaliser un dernier pliage du biais à sa moitié, ainsi il sera prêt pour être posé à cheval (*) et cousu sur une future bordure d’ouvrage. Pour stocker le biais, l’enrouler autour d’un bout de carton ou sur un support de bobine vide (figure 21), ou tout simplement en le pliant (figure 22). On peut également noter le métrage du biais pour en connaitre la longueur lors de son utilisation. Bonne couture :o)

_____________________
(*) biais posé à cheval ? Cela signifie que le biais est posé des deux côtés du bord de l’ouvrage avec la même répartition de biais de chaque côté de la bordure.

Figure 20 – Biais terminé

Figure 21 –  Stockage biais maison

Figure 22 –  Stockage biais maison sur bobine ou simplement plié

Coeur en biais n'a pas ce qu'il désire ... :o)

2 réflexions sur “Le biais : comment le fabriquer ?

  • 7 juillet 2021 à 9 h 06 min
    Permalien

    Bonjour. Merci pour ce tuto complet présenté avec beaucoup d’art et de précision. Je constate qu’il faut être précis et méthodique, j’ai eu raison de m’enquérir aux bonnes sources 😉 avant de démarrer la coupe. Merci beaucoup de votre aide.

    Répondre
    • 7 juillet 2021 à 14 h 08 min
      Permalien

      Merci pour votre gentil message et bonne couture :o)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.