Carnet de cuisine

Si vous êtes comme moi et parcourez maintes livres, magazines ou sites culinaires alors vous avez certainement accumulé et mis de côté des tas de recettessssss (surtout sur des papiers volants) :o) qui n’a jamais fait cela ?

Pour la gourmande que je suis, garder trace de mes recettes fétiches est CA PI TAL, alors je les consigne en les scrappant pour les mettre autant en valeur qu’en couleurs, sur MON CARNET DE CUISINE qui est plus pratique à utiliser lorsque je suis chez moi. Par contre, lorsque je suis en mode « nomade », j’accède à mes recettes sur mon blog via mon tél portable, inutile de faire suivre mon carnet. Voilà 2 supports bien pratiques, un pour la mobilité et l’autre pour le « sur place ».

Mon tout 1er carnet de cuisine m’a été offert et je l’adorrrrre pour sa couverture rigide mais surtout pour la qualité du papier et SON STYLE VINTAGE (oui je suis fana de papeterie VINTAGE, la couleur jaunie et vieillie à souhaits comme passée me ravit et si l’odeur s’y met ! alors là ce n’est que du bonheur).

Je n’ai pas catégorisé les recettes par thèmes, j’ai simplement dédié les premières pages à un sommaire. Quant au style, il est variable selon l’inspiration du jour. Pour ce qui est des photos, ce sont principalement les miennes, j’y ajoute souvent des collages d’anciens magazines (et revoilà le style VINTAGE qui l’emporte :o).

Vous l’avez compris, la cuisine tient une grande place dans mon carnet mais PAS QUE, dans ma vie aussi car elle est tout autant remplie d’émotions (oui le PARTAGE, le PLAISIR avec les autres) que de créativité (le SCRAP, dès que je peux « patouiller » !)

Allez, je vous le montre 

MON CARNET DE CUISINE

Composition de la couverture : des masking tape dont un est en tissu (le rouge et blanc), des lettres récupérées sur une feuille de papier scrap pour le titre, des embellissements faits maison (le tablier : utilisation d’un tampon sur un papier cartonné puis découpage – l’étiquette « par Momo » découpe et utilisation d’un pochoir pour le lettrage et rajout d’une tite ficelle), les couverts sont en feutrine et collés sur le tissu, des rubans pour « fait maison » et « bon appétit » puis un tamponnage pour le « mmmhhhh miam ! » Pour ce qui est de la photo du centre, elle était d’origine sur le carnet, je l’ai juste « encadrée » avec un masking tape « à table ».

 

LES RECETTES MISES EN PAGE

Recettes listées ci-dessous et cliquables pour un accès direct :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.