Cuba

De Santiago … à la Havane

C’est parti pour un voyage virtuel au travers de mon album de scrap BUENA VISTA DE CUBA et certains de mes clichés

Un périple INOUBLIABLE dans un pays haut en couleurs…

… LE CHARME DE CUBA ? il est partout, dans le moindre recoin, sur les façades très colorées des maisons, des volets, des balcons sur les murs peints où le portrait du CHE est omniprésent, sur le sable blanc des plages, sous les palmiers royaux, sur les vieilles voitures aux couleurs acidulées, dans le rouge/orangé du soleil couchant à VARADERO, dans le parfum d’un cigare, dans les yeux bleus d’une vieille dame cubaine, ……. 

Toute cela séduit, c’est certain, mais parfois j’ai ressenti une impression gênante, celle de voir qu’à Cuba tout n’est pas réglé : on s’aperçoit véritablement que la liberté des Cubains n’est pas totale parce que le régime est encore bien présent. Ils n’ont pas le droit de sortir du pays et les salaires sont extrêmement bas ; le gouvernement cubain est le principal employeur du pays ce qui implique que la majorité de la population active est employée par l’État et je n’ose parler des tickets de rationnement qui sont encore utilisés.

… LES CUBAINS, il sont les rois de la débrouillardise ! les “inventivos” (inventeurs), ils ne sourient pas au 1er abord et semblent tristes parfois, porteurs de lourds fardeaux (raison de mon impression gênante) ; on les comprend car les conditions de vie sont encore rudes et loin d’être simples « No es facil », mais CUBA commence à évoluer et à se réveiller de son long sommeil….

… LA HAVANE, ma ville préférée, j’aurais voulu m’y perdre ! c’est un lieu mythique, où certaines façades et bâtisses, vieilles et délabrées, nous racontent le passé et façonnent le charme incontestable de cette ville. Séquence rétro garantie !

LES VOITUREScarros americanos“, le mythe Cubain par excellence. J’ai croisé des quatre roues de toutes les couleurs, de toutes les époques et de toutes marques emblématiques, je me croyais dans un film américain ! Je tire mon chapeau à tous les mécaniciens (ou génies) locaux qui accomplissent des miracles pour faire rouler ces superbes autos. Seul petit bémol aux « carros americanos », leur pollution bien réelle et parfois suffocante, surtout à Santiago de Cuba (une nuit dans un hôtel impossible de m’endormir tant l’air était pollué et passait par la fenêtre qui n’avait aucune fermeture).

LA MUSIQUE,  Toute la musique qu’ils aiment ….. elle vient de là elle vient de leur joie :o)  Pour certains, c’est leur raison d’être, ce qui les anime, ce qui rythme leur vie quotidienne et rassemble toutes les générations. Que ce soit sur une place pavée, à l’ombre d’un arbre, sur un trottoir, dans des clubs ou casas on peut entendre des notes de salsa, rumba, n’importe où et surtout à n’importe quel moment :o)

itinéraire voyage cuba

De villes en villes :

Santiago de cuba

Bayamo

Camagüey

C’est l’ancienne capitale de Cuba, aujourd’hui elle est la 2ème plus grande ville Cubaine. C’est dans cette ville (à la caserne de Moncada) que, le 26 juillet 1953, commença la révolution castriste

« Ciudad de los coches » la ville des calèches

La ville des églises et des «tinajones» (jarres en terre cuite) et puis de magnifiques sculptures représentant les habitants de Camagüey dans leur vie quotidienne.

Santa Clara

Sancti Spiritus

Trinidad

La ville du Che et où son slogan « i Hasta la Victoria Siempre ! » jusqu’à la victoire, toujours ! prend tout son sens

Une petite ville au centre de Cuba qui a un charme fou, rues très colorées
et un centre historique classé monument national

La ville musée inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Cienfuegos

la Havane

Pinar del rio / Viñales

La perle du sud avec l’un des plus beaux jardins botaniques d’Amérique latine.

La Habana, la ville aux mille colonnes

La Cenicienta de Cuba (la Cendrillon de Cuba) où les  pinareños sont les habitants du plus grand espace naturel protégé cubain

Varadero

La fin du beau voyage, repos, calme et beauté… et 20 km de plage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.