Robot cuiseur i-Companion (fonctionnement, connexion et appairage)

Un de mes équipements préférés en cuisine : le robot cuiseur I-Companion, pourquoi ce choix, cet achat ? Je vous explique, brièvement, ce que je voulais :

  • un robot qui  soit plutôt intuitif et donc pas trop compliqué à utiliser, un FACILITATEUR en quelque sorte
  • que ces principales fonctions soient d’émulsionner, mijoter, pétrir, hacher et surtout CUIRE !
  • qu’il permette de préparer toutes sortes de recettes des entrées aux plats et bien évidemment aux desserts
  • qu’il y ait un mode manuel (ben oui je n’aime pas être « coincée » par les programmes entièrement automatiques) pour avoir la main tant sur les temps de cuisson que sur les températures ou encore les vitesses de mixage qui permettent d’obtenir différentes variétés de textures
  • qu’il soit connecté (il faut vivre avec son temps et la technologie embarquée est bien présente en cuisine alors pourquoi ne pas en profiter ?) pour :
    • être guidée “pas à pas” et être notifiée à chaque fois qu’il faut passer à l’étape suivante. Et là je vous assure que c’est le top du top d’être avertie lorsqu’il faut ajouter des ingrédients afin que le robot puisse passer aux étapes suivantes de la préparation
    • avoir accès à une multitude de recettes

Et pour conclure, une dernière question : est-ce que je recommanderais le iCompanion ? OUI !

  • pour les personnes non équipées  d’un robot, elles peuvent investir pour celui-ci, il remplit de nombreuses fonctions
  • parce que le fait maison c’est quand même mieux que d’acheter des plats préparés industriels
  • à tous ceux qui n’ont pas beaucoup de temps pour cuisiner et qui pourront faire d’autres choses pendant que le robot s’occupe de tout
  • vous voulez de l’aide en cuisine parce que vous n’aimez pas la faire, c’est ce type d’équipement qu’il vous faut

I-Companion Modèle XL (HF908100)

Il suffit de préparer les ingrédients nécessaires à une recette et ce robot cuiseur programmable se charge du reste ! Certes c’est un investissement mais vous serez vite conquis

TABLE DES MATIERES

Cliquez sur le chapitre que vous voulez consulter

1ERE CONNEXION

Pour pouvoir piloter le robot i-Companion à distance suivez les étapes décrites ci-dessous :

  • téléchargez l’application Companion sur le smartphone ou la tablette. Pour cela rendez-vous sur  → Google Play (pour les appareils Androïd) ou sur → l’Apple Store (pour les appareils Apple).
  • dans le moteur de recherche, saisissez → Companion, ce qui va permettre de trouver l’application Companion, reconnaissable à son icône rouge et blanc.
  • cliquez sur → installer et laissez le téléphone télécharger et installer l’application
  • activez la géolocalisation et le bluetooth sur votre smartphone
  • cliquez sur l’icone rouge de l’application → Companion que vous venez d’installer et qui doit se trouver sur l’écran d’accueil du téléphone 
  • Lors de la 1ère connexion, il faudra accepter tous les cookies
  • une page « Bienvenue dans la communauté Companion » s’affiche, cliquez sur → commencer
  • dans cette page vous allez devoir sélectionner le robot que vous possédez et lui donner un nom puis cliquez sur → continuer
  • l’application vous propose de compléter des informations concernant vos allergies ou intolérances et préférences alimentaires, vous complétez ou pas
  • passez à l’étape de la création d’un compte sur le groupe Seb, si vous en avez déjà un, connectez vous  directement ; Si vous n’en avez pas, cliquez sur → créer un compte et saisissez toutes les informations demandées. Vous pourrez désormais vous connecter avec votre adresse mail et le mot de passe choisi. L’inscription étant maintenant terminée, il faut procéder à l’appairage du robot.

L'appairage

  • Mais qu’est-ce donc que l’appairage ? : c’est ce qui va permettre de « coupler » le robot cuiseur au smartphone ou à la tablette afin qu’ils puissent communiquer. Les données du robot seront transmises automatiquement au téléphone, permettant de suivre l’avancement d’une recette et d’être notifié lorsque l’étape en cours est terminée, et d’avoir aussi le décompte du temps comme si vous aviez un minuteur. Pour réaliser l’appairage, suivez les étapes suivantes :
  • cliquez sur cette icône  située en bas de l’écran de votre smartphone
  • des pop-up peuvent s’ouvrir pour vous demander d’autoriser l’application à accéder à certaines données de votre téléphone, vous cliquerez sur → autoriser puis sur →  suivant
  • branchez le robot et rapprochez votre tél de celui-ci puis appuyez sur le bouton →  timer (l’horloge) pendant environ 4 secondes jusqu’à ce que ce symbole icone connexion appairage apparaisse sur l’écran, patientez jusqu’à ce que vous entendiez un petit « bip », signe que l’appairage s’est bien déroulé. L’icône icone connexion appairage signalera sur l’écran du robot cuiseur que la connexion est correctement établie. 

Voilà le couplage est effectif et dorénavant, à chaque fois que vous mettrez le robot en marche, la connexion se fera automatiquement et cette icône icone connexion appairage établietémoignera de la communication entre les 2 appareils. Vous pourrez à se stade :

  • programmer une recette à distance
  • être prévenu par notification à chaque étape d’une recette
  • planifier des menus
  • générer des listes de courses, …

PERTE DE LA CONNEXION BLUETOOH

IL FAUT SIMPLEMENT CHANGER LE NOM DU MODELE pour récupérer la connexion bluetooh ! c’est ce qui m’est arrivé (à la 1ère connexion j’ai saisi mon modèle → i-Companion XL, et suite à la perte du bluetooh j’ai changé le nom du modèle en → i-Companion et tout a été à nouveau opérationnel). Explications en détail ci-dessous :

  • Se connecter à l’application Companion avec son compte
  • allez dans → Mon univers/mon profil
  • cliquez sur la photo du Companion, puis vers le bas de l’écran supprimez le produit
  • A la question « Quel produit allez-vous utiliser ? », faites défiler les modèles et choisissez → I-Companion (malgré que ce ne soit pas votre modèle !) validez en cliquant → C’est mon produit
  • Dans le champ « donnez-lui un nom » saisissez-en un
  • Cliquez sur → ajouter accessoire et sélectionnez un à un ceux que vous possédez, validez en cliquant sur → Déclarer xx (nombre) accessoire(s)
  • Cliquez sur → continuer

L’ajout du nouveau produit s’active

  • Déconnexion puis reconnexion à l’appli (étape importante pour prise en compte du nouveau modèle)
  • Pour appairer vos appareils : Activez le Bluetooth sur votre smartphone + la géolocalisation
  • Branchez l’i-companion
  • approchez votre smartphone près du robot
  • appuyez longtemps (4 secondes) sur le bouton de l’horloge. Le témoin de connexion apparaît en haut à gauche de l’écran du robot et clignote pendant une trentaine de secondes, période pendant laquelle il se connecte à votre smartphone
  • laissez-vous guider par l’application. Je ne me souviens plus très bien mais peut-être qu’à un moment donné il y aura une demande d’appairage qui apparaîtra, si tel est le cas, il faut évidemment l’accepter. Sur l’appli du smartphone ainsi que sur le robot vous verrez apparaître cette icône icone connexion appairage établie lorsque le bluetooth sera activé et donc opérationnel.

LE panneau de commandes DU I-COMPANION XL

Les programmes du modèle I-Companion XL ne disposent pas des touches « SAUCE » et « DESSERT » parce que l’interface du panneau de commandes a été simplifiée ; ces programmes existent malgré tout et sont accessibles en mode manuel ou en tant que sous-programmes (notamment depuis l’application sur smartphone) Autre changement, mineur, le programme Slow cook devient le programme Mijoté. Et puis si un programme n’est pas préenregistré sur le robot, il suffit d’en saisir manuellement les paramètres.

iCompanion xl paneau de cde

La touche vitesse (B1)

Nombre de vitesses : 13

  •  2 vitesses intermittentes
    • vitesse 1 (5s On / 20s Off)
    • vitesse 2 (10s On / 10s Off)
  • 10 vitesses continues progressives (vitesses 2 à 12)
  • 1 vitesse intermittente max (vitesse 13)

Vitesse 1

Pour mélanger très délicatement. Cette vitesse alterne un temps de fonctionnement de 5 secondes avec un arrêt de 20 secondes pour ne pas abîmer les morceaux de viande quand ils sont cuits, exemple : bœuf bourguignon

Vitesse 2

Pour mélanger délicatement. Cette vitesse alterne un temps de fonctionnement de 10 secondes avec un arrêt de 10 secondes pour ne pas abîmer les ingrédients tout en évitant une accroche en fond de bol. Exemple : risotto classique

De la vitesse 3 à 6

Pour mélanger et pétrir : pizza

De la vitesse 7 à 9

Pour émulsionner et battre. Exemple : meringues

De la vitesse 10 à 12

Pour hacher, mixer avec une consistance granuleuse à une texture onctueuse. Exemple : tartare de saumon

Turbo

Vitesse maximale. Exemple : hacher un oignon rapidement sans avoir à programmer un temps/vitesse. 
Pour les détenteurs de Companion connecté bluetooth ou wifi, la vitesse 12 correspond à la fonction TURBO.

Pulse

Vitesse intermittente. Exemple : sorbet aux fruits rouges
Pour les détenteurs de Companion connecté bluetooth ou wifi, la vitesse 13 correspond à la fonction PULSE

La touche TEMPERATURES (B2)

La température commence à 30° et monte, de 5 en 5, jusqu’à 150°C

  • pour cuire à la vapeur : température à 100 °C
  • pour cuire comme dans une cocotte de 90 à 95°C
  • pour mijoter 80°C
  • pour maintenir au chaud ou réchauffer un plat 60°C

Attention : il n’est pas possible de faire frire des aliments parce que la plage de température n’atteint que 150°C.

La limite d’une cuisson longue : peut être programmée jusqu’à un maximum de 2 heures.
La limite pour une cuisson de courte durée : 5 secondes

Utilisation d’une température en mode manuel : vous appuyez une fois sur la touche température (B2) puis vous vous servez des touches « + » et « – » qui permettent d’augmenter ou diminuer les valeurs de températures.

Pour maintenir une préparation au chaud en mode manuel :

  • sur le tableau de commande appuyez sur la touche → START/STOP (B5)
  • puis sur la touche → SPEED (sélecteur de vitesse B1) puis touche →  + (B6) et sélectionnez la vitesse 3
  • touche →  TEMP (B2) puis → + (B6) pour obtenir 65°C
  • sur le pictogramme → TIME (l’horloge B3) et touche + (B6) pour obtenir 5 mn ou plus
  • quand tout est programmé appuyez sur la touche START (B5)

Maintien au chaud en mode automatique (60°C pendant 45 mn)

En fin de cuisson d’une recette, certains programmes basculent automatiquement en mode « maintien au chaud ».

  • A la fin des programmes soupes, slow cook P2 et P3, cuisson vapeur, l’appareil passe automatiquement en maintien au chaud pendant 45 minutes pour conserver la préparation prête à être consommée.
  • En programme slow cook P2 et P3 et en mode manuel, le moteur de l’appareil fonctionne à une vitesse spécifique, dans le but de préserver la préparation et d’éviter que celle-ci n’adhère au fond du bol. Pour stopper le maintien au chaud, il suffit d’appuyer sur le bouton “ stop ” (B5). Si vous ouvrez le couvercle, appuyez sur les gâchettes (D2) ou retirez le bol, le maintien au chaud sera automatiquement arrêté.

Les programmes (B4)

Il y en a 6 :

  • Programme soup
    pour cuire et mixer des veloutés ou soupes moulinées
    • P1 : pour les soupes veloutées
    • P2 : pour les soupes moulinées (mixage par paliers) 
  • Programme sauce (touche non disponible sur ce modèle mais je vous donne l’équivalence qui doit être utilisée en mode manuel)
    Relevez tous vos plats grâce à des sauces savoureuses faites maison.
      • Vitesse : 6
      • Température : 70°C
      • Durée : 8 minutes
  • Programme pastry
    Pour confectionner pains, pizza et pâtisseries grâce aux vitesses préprogrammées et obtenir de bon pétrissages.
    • P1 : pour les pâtes à pain (vitesse 5 pendant 2 mn 30. Levée pâte automatique en fin de programme pendant 40 mn à 30°C)
    • P2 : pour les pâtes à brioche (vitesse 5 pendant 1 mn 30 puis V6 2 mn. Levée pâte automatique en fin de programme pendant 40 mn à 30°C)
    • P3 : pour les pâtes à cake (vitesse 3 pendant 40 secondes puis V9 3 mn)
  • Programme steam (cuisson vapeur)
    Pour préparer des menus équilibrés et savoureux
    • P1 : pour une cuisson en vapeur douce (100°C non ajustable pendant 30 mn)
    • P2 : pour une cuisson en vapeur intense (100°C non ajustable pendant 35 mn)
      Ces 2 sous-programmes maintiennent la préparation au chaud à 60°C en fin de programme pendant 45 mn
  • Programme Slow cook (mijotage)
    Pour cuire des mets délicats grâce à la combinaison rissolage, vitesse intermittente, accessoire adapté, cuisson maîtrisée.
    • P1 : pour des étuvées de légumes (vitesse 3, 130°C non ajustable, 5 mn)
    • P2 : pour les mijotés (vitesse 1, 95°C, 45mn)
    • P3 : pour les risottos (vitesse 2, 95°C, 20 mn)
      Les sous-programmes P2 et P3 maintiennent la préparation au chaud à 60°C en fin de programme pendant 45 mn
  • Programme dessert (touche non disponible sur ce modèle mais je vous donne l’équivalence qui doit être utilisée en mode manuel)
    Pour réaliser tous vos desserts favoris de la crème dessert aux îles flottantes en passant par la confiture.
    • Vitesse  : 4
    • Température : 90°C
    • Durée : 15 mn
      Maintien au chaud à 60°C en fin de programme pendant 45 mn
  • Programme manuel
    Idéal pour ceux qui veulent régler manuellement la température et le temps de cuisson ou sélectionner l’une des 12 vitesses disponibles sur l’appareil
    • Vitesse (B1) : 2 vitesses intermittentes et 10 vitesses continues progressives
    • Température de cuisson (B2) : de 30°C à 150°C. Témoin lumineux de chauffe : il s’allume au démarrage de la cuisson et s’éteint lorsque la température à l’intérieur du bol passe en dessous de 50°C
    • Durée (B3) : de 5 secondes à 2 heures
    • Sélection des fonctions TURBO (vitesse 12) et PULSE (vitesse 13 – marche intermittente)
    • Bouton central (B5) :
      • Validation du choix du programme automatique ou des paramètres choisis en manuel
      • pause au cours d’une utilisation une fois que l’appareil est lancé
      • réinitialisation des paramètres sélectionnés de l’appareil par une pression de 2 secondes
    • Augmentation ou diminution de la vitesse, de la température et de la durée en utilisant les touches + et – (B6)

ENSEMBLE COUVERCLE

L’ ensemble couvercle & joints est placé sur le bol. Ce couvercle est composé de trois parties (E2, E3 et E4) :

ensemble couvercle du icompanion

Bouchon régulateur vapeur (E1)
Ce bouchon permet d’accéder à l’ouverture prévue pour l’ajout d’ingrédients lors de la préparation. Veillez à bien le repositionner lors de la cuisson afin d’éviter les éclaboussures.
ATTENTION : lors d’une utilisation en mode vapeur, la partie inox du bouchon est très chaude et le risque de brûlures très important. Depuis ce constat, Moulinex a conçu un nouveau bouchon entièrement en plastique pour contrecarrer ce risque.

Il y a trois positions :

  • sans le bouchon
  • avec le bouchon sur la position petite vapeur (MINI) qui permet de laisser échapper un maximum de condensation dans la cuve et ainsi obtenir des plats ou des sauces avec une meilleure consistance (pour risotto, crème dessert, sauces, …)
  • avec le bouchon sur la position grande vapeur (MAXI), on gagne un maximum de chaleur et de vapeur dans le bol (pour soupes, etc …) cette postion évite également les éclaboussures pendant le mixage.
    En général, si rien n’est précisé dans la recette, il faut mettre sur grande vapeur

Le couvercle (E2)
Le couvercle est en inox avec une partie en verre permettant de visualiser l’intérieur de la cuve en cours de programme. Il est aussi sécurisé et à chaque démarrage de l’appareil vous ne pourrez l’ouvrir pendant la réalisation d’une recette.

Le porte joint (E3) et le joint d’étanchéité (E4)
Le joint gris clair (E4) en caoutchouc souple se positionne sur le support de joint (E3) en plastique rigide noir ; ils forment tous les 2 un ensemble qui se clipse au couvercle pour assurer une étanchéité.
Ces 2 éléments se démontent facilement et doivent être nettoyés  après chaque préparation selon les étapes décrites sur les images ci-desous :

 

  • 1 : le bouchon vapeur E1 puis l’ensemble formant les joints E3 et E4 sont enlevés du couvercle transparent
  • 2 : le découplage des deux parties E3 et E4 se fait en tirant délicatement dessus
  • 3 : vous pouvez voir la saleté qui s’agglutine dans ces joints
  • 4 : opération lavage dans de l’eau additionnée d’un peu de produit vaisselle et pour bien aller dans le creux des joints, utilisation d’une brosse à dents (pour info les joints peuvent être mis au lave vaisselle)
  • 5 : lavage terminé
  • 6 : essuyage et réassemblage des 2 joints
  • 7 : couvercle et joint propres et prêts à l’emploi

ensemble bol

Capacité totale du bol : 4,5 litres – Capacité utile du bol : 3 litres

  • D1 : Bol en inox : En acier inoxydable le bol XL a une contenance de 4,5 litres propose une capacité utile de 3 Litres.
  • D2 : Gâchettes : elles permettent de retirer le bol du  moteur par simple pression des gâchettes situées sous les poignées. 
  • D3 : Entraineur commun amovible (aussi appelé arbre de transmission avec joint)  : il est placé au fond du bol afin d’y fixer les couteaux ou le batteur et se verrouille avec la bague (D6). Son démontage (pour nettoyage) se fait très facilement en tournant  la bague de verrouillage située sous la cuve du robot (D6) ; ces 2 éléments ne passent pas au lave vaisselle. 
  • D4 :  Joint d’étanchéité (x2)
  • D5 : Accessoire fond xl (le fond pour rissoler) : ce petit accessoire, substituable à l’axe, permet d’aplanir le fond du bol ce qui donne la possibilité de cuire, saisir ou faire dorer des aliments plus imposants directement au fond du bol pour un résultat optimal. La préparation n’est alors pas mélangée via les accessoires.
  • D6 : bague de verrouillage entraîneur : elle assure la fixation de l’entraineur et du bol. 

LES ACCESSOIRES

Hormis le panier vapeur, les ustensiles  décrits ci-dessous sont livrés dans une boîte  transparente équipée d’un système de verrouillage.

  1. Le panier vapeur (interne)
    Pour une cuisson saine. Ce panier vapeur permet de cuire légumes, viandes, poissons.
    A utiliser pour faire cuire des blancs de poireaux, brocolis, courgettes en cubes, haricots verts pommes de terre en cube ou entières, … 
    Instruction importante : s’utilise généralement avec 0,7 l d’eau dans le fond du bol (il y a un repère à l’intérieur du bol qui symbolise cette capacité).
  2. L’ultrablade (couteau hachoir)
    Attention les lames de cet ustensile sont très tranchantes ! Il s’utilise pour hacher et mixer : soupes, compotes, légumes, herbes, viandes et poissons. Associé à la cuisson, il permet de réaliser des soupes et des sauces.
    A utiliser pour obtenir des soupes veloutées ou moulinées, hacher légumes et viandes, poissons.
  3. Le batteur
    Il sert à émulsionner, battre mais aussi confectionner des sauces onctueuses et aérées.
    A utiliser pour monter des blancs en neige, mayonnaise, crème fouettée, …
  4.  Le couteau pétrin/concasseur
    Il a une forme qui lui permet d’homogénéiser toute sorte de pâte mais aussi de hacher les ingrédients durs qui pourraient abîmer l’affutage du couteau ultrablade.
    A utiliser pour obtenir des pâtes sablées, brisées, piler des glaçons et aussi pour pétrir des pâtes à crêpes/gaufres et enfin pulvériser des fruits congelés ou broyer des fruits à coque.
  5. Le mélangeur
    Le spécialiste pour mélanger délicatement les ingrédients
    A utiliser pour faire fondre du chocolat, faire cuire le risotto, des plats mijotés ou rissolés.

conclusion

Je cuisine depuis bien longtemps du fait maison mais avec l’aide du robot c’est encore plus vrai et surtout plussssss rapide :o)

LES PLUS

  • c’est le « Made in France », Moulinex c’est français, le Companion est fabriqué en France (en Mayenne) hip hip hip HOURRA !
  • sa robustesse
  • la grande capacité du bol
  • son couvercle en verre transparent qui permet de voir ce qui se passe en cours de préparation
  • sa connectivité
  • Le mode “maintien au chaud”
  • avec le companion j’hésite beaucoup moins à me lancer et à tester des recettes que je n’ose pas faire en cuisine classique
  • le panneau de commande ne comporte aucun interstice, nickel pour son nettoyage :o) aucune projection d’aliments ne peut se glisser entre les touches et le corps de l’appareil.

LES MOINS :

  • son prix
  • 2 poignées sur le bol très pratiques mais une autre en supplément permettant de pouvoir tenir d’une seule main le bol pour transvaser aisément son contenu cela aurait été le TOP ! ou alors un bec verseur pour les sauces ou certains desserts
    Mais …. il y a une ASTUCE  à ce sujet : on peut rajouter une poignée amovible de poêle Ingénio (astuce que je valide ! preuve à l’appui sur la photo ci-dessous, mais …. je ne vous cache pas que le poids est encore bien présent, surtout d’une main !)
poignée supplémentaire icompanion
poignée supplémentaire sur icompanion (withmo)

Encore un p’ti détail : mon companion je l’ai habillé ! oui de housses que j’ai confectionnées spécialement pour lui (voir photo ci-dessous)

confection housses pour icompanion (withmo)

Voilà j’arrête là le descriptif de mon companion, mais je le complèterai au fur et à mesure que je le testerai. Et puis il me reste à parler :

  • du mini bol
  • et du panier vapeur externe.

Donc à suivre …

2 réflexions sur “Robot cuiseur i-Companion (fonctionnement, connexion et appairage)

  • 6 mai 2022 à 18 h 21 min
    Permalien

    Bravo pour votre article , comme toujours très clair et precis
    Il est genial ce companion!
    Super les housses , et super l’idée de la poignée, c’est vrai que ça manque…

    Bonne préparation culinaires avec votre Companion!

    Répondre
    • 7 mai 2022 à 7 h 08 min
      Permalien

      Bienvenue dans ma cuisine virtuelle Chris ! Et merci pour vos gentils compliments que j’ai toujours plaisir à lire.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.